Un plan d’économies injuste pour les territoires
Facebook!
 Un plan d’économies injuste pour les territoires


Les Socialistes Ariégeois, réunis lors d’un atelier sur l’avenir des territoires, dénoncent le plan d’économies de 13 milliards d’euros annoncé par le président de la République et le gouvernement lors de la Conférence Nationale des Territoires.

Les collectivités territoriales ont déjà largement contribué à la baisse des dépenses publiques. Cette nouvelle

contrainte menace la survie des services publics de proximité dont elles ont la charge : crèches, bibliothèques, centres de loisirs, cantines scolaires, service de l’eau, développement du numérique…

Par ailleurs, la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des contribuables -même si elle constitue une avancée pour les ménages les plus modestes qui vont pouvoir en bénéficier- menace l’autonomie des collectivités et leur capacité de faire fonctionner leurs communes quotidiennement. Cette décision doit s’accompagner d’une réelle réforme de la fiscalité locale, plus juste, qui permette une réelle redistribution des richesses.

Enfin, l’annonce de la suppression de 70 000 postes de fonctionnaire territoriaux et la diminution du nombre d’élus locaux interroge sur les moyens qui seront laissés aux collectivités pour continuer leurs actions au service de leurs administrés.

Les socialistes ariégeois engageront toutes les actions qu’ils jugeront utiles afin que  les collectivités territoriales conservent des capacités d’action pour mener à bien les politiques de développement et de solidarités dans nos territoires ruraux et de montagne.

Fédération Socialiste de l’Ariège