template joomla

templates joomla

joomla templates

exemple cv

Fil d'information

 

 

 

 

 

 

 

Agenda

<< Janv. 2018 >>
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Réunions ou événements

rien à afficher

Espaces dédiés des sections

L'enseignement, priorité du gouvernement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Facebook!
 

L'enseignement, priorité du gouvernement

Le gouvernement a fait de l'Education l'une de ses priorités. Cette volonté politique se traduit concrètement par des créations de postes au niveau de la région Midi-Pyrénées, là où les précédents gouvernements en ont supprimé plusieurs centaines pendant 5 ans.

Ainsi, dans le premier degré ce sont 109 postes supplémentaires qui sont attribués pour la rentrée 2013, contre 227 supprimés l'an dernier. Dans le second degré, 369 postes sont créés contre 70 supprimés l'an dernier. Cet effort montre bien la volonté du gouvernement de mieux encadrer les élèves pour les mettre dans les meilleures conditions de réussite.

Cependant, la répartition de ces postes dans les 8 départements de Midi-Pyrénées décidée par le Recteur ne traduit pas suffisamment, en Ariège, cette volonté ministérielle. Si, dans le second degré, les 15 postes créés permettront un meilleur accueil des élèves, par contre, dans le premier degré, aucun poste supplémentaire n'est attribué malgré une augmentation des effectifs de 45 élèves. Cette position du Recteur ne reflète pas les priorités exprimées par le ministre, notamment pour développer la scolarisation des enfants de moins de 3 ans, aujourd’hui très faible en Ariège, et pour conforter la présence de l'école en milieu rural.

Nos trois parlementaires socialistes se sont déjà mobilisés pour obtenir une évolution de la position du Recteur qui dans un premier temps prévoyait de supprimer 2 postes. Ils poursuivront dans ce sens car l'Ariège ne peut se contenter de cette proposition, qui ne prend pas suffisamment en compte les spécificités de notre territoire rural et montagnard. Jean Pierre BEL a obtenu l'assurance du ministre Vincent PEILLON qu'il étudierait la possibilité de créer un poste supplémentaire.

Les socialistes ariégeois restent mobilisés pour que la politique ambitieuse du gouvernement puisse se traduire aussi en Ariège.

 
< Précédent   Suivant >
© 2018 Parti Socialiste - Fédération de l'Ariège
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.